ByCommute dans le Dauphiné

Article dauphiné Candaele Quentin Cornet Guillaume

Nous avons eu l’honneur de retrouver un article sur notre solution dans le dauphiné, article consultable à cette adresse.

Article dauphiné Candaele Quentin Cornet Guillaume

L'article en question :

Un box à vélos conçu par deux jeunes étudiants
En France, suite à la crise sanitaire qui a changé de nombreuses habitudes, l’usage du vélo électrique s’est considérablement développé et, revers de la médaille, un vélo est volé chaque minute. Partant de ce constat, Guillaume Cornet et Quentin Candaele, âgés de 22 ans et tous deux étudiants entrepreneurs, ont eu l’idée de réutiliser des containers maritimes recyclés afin de créer des boxes à vélos. Ils ont mis en place leur projet il y a un an et demi et ont créé leur propre société, “ByCommute” pour permettre de finaliser tout cela. Ils ont fait appel à leur réseau et prestataire, à proximité de Grenoble, pour la transformation des containers. Le premier exemplaire a parouru pas moins de 14 000 kilomètres depuis la Chine et a transité par différentes villes comme Shanghai ou encore Hong Kong,

Guillaume Cornet et Quentin Candaele ont installé leur premier container sur le parking de Briffaut.
Hambourg, Le Havre, Anvers avant d’arriver à Marseille où il a été récupéré puis aménagé. Cette première réalisation a été inaugurée mercredi 29 juin sur le parking de Briffaut où il va élire domicile pour les étudiants et enseignants qui pourront y déposer10 vélos. 

Un système d’arceaux extérieurs qui seront fixés sur le box est à l’étude pour en augmenter la capacité. Ils veulent avant tout faire de la sécurité au service de la mobilité. 

Des produits sur mesure peuvent être réalisés à la demande.

 
À noter que ces abris vélos sécurisés répondront aux enjeux de développement durable mais surtout feront face aux vols. Un bilan carbone significatif a été réalisé, qui permettra une mobilité douce plus importante. « Je suis très content que notre projet se soit réalisé car nous avons avec Guillaume la volonté de faire changer les choses » souligne Quentin. 

Quentin va prendre une année pour lui permettre d’approfondir le projet. L’UGA (Université Gre-noble Alpes) est leur premier client, plusieurs autres acteurs sont d’ores et déjà en pourparlers avec Guillaume et Quentin. Tous deux espèrent que cela va aller loin au vu de l’attraction que cela génère. 

Pour Morgane Saillour (conseillère municipale aux mobilités douces), « c’est une valorisation du mode alternatif, c’est une offre privée qui complète ce que propose VRD (Valence Romans Déplacement) pour favoriser les déplacements domicile/travail. Un premier container qui en appellera d’autres. 

Jérémie LIOUX

Pour en savoir plus : bycommute.fr

Cliquez pour évaluer cet article !
[moyenne: 5]

Nos autres articles